Pages zombies et SEO : comment les détecter et les éviter ?

Pages zombies et SEO : comment les détecter et les éviter ?

Pages_zombies

Ce weekend, nous sommes nombreux à avoir célébré Halloween notamment en se déguisant en sorcière, loup-garou… Et justement, en parlant monstres et Halloween, connaissez-vous le principe, en web, d’une page zombie ? Profitons justement du « post-Halloween » pour faire un point sur ce que sont les pages zombies, les risques pour votre site et comment s’en prémunir !

Le terme de page zombie : explications

Le SEO évolue constamment. Aussi, certaines pratiques très en vogue il y a 10 ou 15 ans n’ont, aujourd’hui, plus le même impact en termes d’efficacité. Citons par exemple la technique black hat du bourrage de mot-clé (ou keyword stuffing) qui consistait à caser votre mot-clé absolument partout dans les contenus. Celle-ci est désormais détectée et sanctionnée par les différents algorithmes des moteurs de recherche.

seo_black_hat

Une autre mauvaise pratique va être de publier beaucoup de contenus mais de piètre qualité. Et c’est là qu’on va parler de page zombie en SEO. Si le keyword stuffing découle d’une action volontaire au moment de la rédaction, la prolifération de pages de mauvaise qualité peut rapidement vous échapper.
En d’autres termes, votre site peut subir la présence de pages zombies qui vont nuire à son référencement naturel.

Concrètement, qu’est-ce qu’une page zombie ? Il va s’agir d’une page qui :

  • Génère très peu de trafic
  • Possède un contenu peu utile, peu propice à l’action. Des contenus faux, obsolètes et qui ne répondent pas aux intentions de recherche sont des exemple de ce que l’on trouve sur une page zombie. D’où le fait que cette dernière ne génèrera que peu de trafic.
  • Va masquer des contenus similaires qui sont eux de qualité
  • N’apporte aucune valeur ajoutée à votre site
  • Est mauvaise sur le plan technique. Une page non-responsive va ainsi ruiner l’expérience utilisateur des internautes qui la consultent depuis un dispositif mobile.

Quels dangers pour votre site ?

Si ces pages sont qualifiées de zombies, c’est qu’il y a une raison. Elles vont en effet venir faire de l’ombre et donc en quelque sorte « manger » vos pages saines. Alors non, nous ne sommes pas dans un scénario catastrophe et les pages zombies ne vont pas venir supprimer vos autres pages.

Cependant, elles risqueront de mal orienter l’internaute, l’incitant à quitter votre site au lieu de poursuivre sa navigation vers d’autres pages. De plus, les pages zombies vont envoyer de mauvais signaux aux moteurs de recherche, ce qui diminuera la qualité de votre référencement naturel.

internaute_confus

Trouver les pages zombies de votre site

Vous savez maintenant ce que sont ces fameuses pages zombies dans la théorie. Dans la pratique, il existe plusieurs moyens de les identifier.

identifier_pages_zombie

A l’aide des outils Google, vous pourrez identifier les pages qui génèrent peu de trafic, ont un taux de rebond élevé couplé à un temps très court passé sur la page.
Par exemple, si vous avez un long contenu à fort taux de rebond et que les internautes ne passent même pas 10 secondes à lire, c’est clairement mauvais signe… Si ce contenu est extrêmement court, on pourra en déduire qu’il est très rapide à lire, et que les internautes retournent en arrière après avoir eu la réponse à leur question. 

Le taux de rebond seul ne suffit donc pas à identifier la pertinence d’une page, mieux vaut le coupler à d’autres KPI pour détecter vos pages zombies.
Au niveau technique, vous pourrez aussi trouver une mauvaise page si vous détectez une mauvaise hiérarchie dans ses Hn, ou la présence de backlinks de mauvaise qualité spécifiquement vers ladite page. Des balises méta incomplètes sont souvent recensées sur des pages zombies.

Exemples fréquents de pages zombies : les pages de tags, les mentions légales, CGV… NON, les pages zombies ne sont pas forcément des pages à éliminer à tout prix, certaines sont même nécessaires, ne serait-ce qu’un point de vue juridique… Mais elles ne vont pas apporter de valeur à votre site, ni améliorer son référencement naturel, bien au contraire.

Que faire des pages zombies ?

Si votre page a pour vocation d’apporter une information ou de répondre à une requête précise, il vous faudra retravailler son contenu et vous assurer de sa bonne « santé » sur le plan technique. Il peut par exemple être judicieux de reprendre un ancien contenu pour le remettre au goût du jour.

maj_contenu

Vous avez par exemple un article informatif « les réseaux sociaux les plus tendances » mais qui date d’il y a 3 ans ? Dans le web, tout évolue si vite que ce contenu est largement devenu obsolète. Mettre à jour un vieux contenu avec des données actuelles permet ainsi de ne pas renoncer à celui-ci et contribue à transformer votre page zombie en page stratégique qui convertit !

Cette mise à jour passe également par une vérification des médias de votre contenu (photos, vidéos) : sont-ils toujours visibles, de bonne qualité et optimisés pour le web ? S’il n’y en a aucun, pourquoi ne pas en profiter pour en ajouter un ?
Et, bien entendu, si le checkup a permis de déceler d’autres soucis techniques sur la page, les régler doit être une priorité ! Après tout, il serait dommage de concevoir un beau contenu tout frais s’il n’est pas responsive ou difficile à lire…

Une fois votre contenu amélioré, vous pourrez travailler le SEO off-page via l’acquisition de backlinks de qualité pour donner un coup de boost à votre page fraîchement recréée.

Faut-il supprimer toutes les pages zombies ?

desindexation_google

Toutes ces pages zombies n’ont pas pour vocation d’être améliorées. Pour certaines, comme les pages tags, vous pourrez opter pour une simple désindexation

La suppression pure et simple des pages zombies est loin d’être une technique idéale… car elle pourrait, peut-être paradoxalement, nuire à votre référencement naturel. D’où le choix de la désindexation des moteurs de recherche.
Idem pour les pages « obligatoires » comme les mentions légales ou les conditions générales de vente si vous êtes un site e-commerce.

La suppression des pages zombies vraiment problématiques doit être le recours ultime ! En d’autres termes, si la page n’a vraiment aucune utilité (technique ou éditoriale) et ne peut pas être recyclée en contenu intéressant ou stratégique. Outre la désindexation ou, plus radicale, la suppression pure et simple, il existe une autre solution alternative : fusionner les contenus connexes.

Vous limiterez ainsi le risque de cannibalisation (deux pages d’un même site se « battant » pour un positionnement sur la même requête) et pourrez garder le meilleur des deux pages pour en faire un contenu plus structuré, plus actualité et plus enrichi. Fusionner deux pages en une permet de relire et ajuster ces deux contenus et d’offrir une expérience utilisateur plus intuitive et plus logique. Pourquoi évoquer deux fois le même sujet sous le même angle à deux endroits alors que vous pourriez centraliser le tout au sein d’un même contenu plus riche mais aussi mieux organisé ?

Limiter l'arrivée de nouvelles pages zombies

Après ce travail certes long mais nécessaire, vous souhaitez sûrement éviter que d’autres pages zombies ne pointent le bout de leur nez et nuisent aux bonnes pages de votre site.
Une bonne optimisation à la fois technique et rédactionnelle et un suivi régulier dans Google Analytics vous permettront de grandement limiter les risques. Et en cas d’invasion zombie… vous savez quoi faire, en tout cas en termes SEO !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn